Music Player Daemon, ou MPD, est un "démon" audio qui permet l’accès et la lecture à distance de sa collection musicale (MP3, Ogg Vorbis, FLAC, AAC, Mod et wave). C’est un excellent lecteur audio qui demande très peu de ressources, accessible en ligne de commande ou via l’un des nombreux front-ends graphiques. MPD est également contrôlables avec toute sorte de périphériques d’entrée: bluetooth (mobiles), LIRC (infrarouge), joystick, souris, clavier etc. Il peut se connecter à ALSA, PulseAudio, Esound, Jack et IceCast. (Voir ici pour les différentes configurations)

Installation

Première étape: installer MPD et les différents décodeurs pour ogg, flac, wav et mod:

sudo apt-get install mpd flac vorbis-tools libid3tag0 libaudiofile0 libmikmod2 avahi-daemon

Configuration

Tout se passe dans le fichier mpd.conf, vous pouvez le bidouiller comme vous le voulez mais voici quelques pistes pour débuter:

sudo nano /etc/mpd.conf

Sur les premières lignes vous verrez une série de chemins vers des fichiers et dossiers différents:

music_directory        "/var/lib/mpd/music"
playlist_directory     "/var/lib/mpd/playlists"
db_file                "/var/lib/mpd/tag_cache"
log_file               "/var/lib/mpd/mpd.log"
error_file             "/var/lib/mpd/errors.log"
pid_file               "/var/lib/mpd/pid"
(...)
user                   "mpd"

C’est généralement ces lignes anodines qui font que MPD est "difficile à configurer" et qu’il soit abandonné après quelques tentatives.

MPD s’attend en fait à ce que tous ces fichiers et dossiers existent mais également que l’utilisateur, définit un peu plus plus bas, ait les droits de lecture et d’écriture dessus et c’est très important.

Je vous conseille donc de créer ces fichiers (vides) et dossiers dans /home/mpd (par exemple) et de remplacer les chemins par les vôtres. Remplacer ensuite "mpd" par votre nom d’utilisateur. C’est fastidieux mais une fois que c’est fait, il ne faut pas le refaire. Au final vous devriez avoir quelque chose dans ce genre (si toutefois vous vous appelez roberto):

music_directory		"/home/roberto/musique_de_roberto" #dossier
playlist_directory	"/home/roberto/mpd/playlists" #dossier
db_file			"/home/roberto/mpd/tag_cache" #fichier
log_file                "/home/roberto/mpd/mpd.log" #fichier
error_file              "/home/roberto/mpd/errors.log" #fichier
pid_file                "/home/roberto/mpd/pid" #fichier
(...)
user                    "roberto"

Si vous compter utiliser MPD à distance, il est préférable de commenter la ligne suivante, qui limite son utilisation à l’ordinateur sur lequel il est installé ou, pour plus de sûreté, y inscrire l’IP du PC qui hébergera le client MPD (pas le serveur):

bind_to_address    "localhost"

Décommentez les lignes suivantes pour que MPD puisse utiliser ALSA:

#audio_output {
#        type                    "alsa"
#        name                    "My ALSA Device"
#        device                  "hw:0,0"     # optionnel, utile que si vous avez plusieurs cartes
#        format                  "44100:16:2" # optionnel, et personellement déconseillé
#}   # n'oubliez pas de décommenter cette parenthese

Pour les fans de replaygain, décommentez la ligne suivante:

#replaygain  "album"

Ok, MPD est configuré, il faut maintenant créer la base de donnée qui contient les infos sur chaque fichier audio.

sudo mpd --create-db

Cette base est statique, il faut donc la recréer à chaque fois que vous ajouterez des nouveaux fichiers. Finalement, (re)lancez le démon:

sudo /etc/init.d/mpd restart

On y est presque!

Frontends

Maintenant vous avez deux choix possible: utiliser MPD localement ou à distance. Dans tous les cas, il vous faut un client. Il en existe une liste interminable, à vous de choisir. Quelque soit le client, la configuration à respecter est la même:

  • l’IP du serveur qui héberge MPD (localhost si vous restez en local)
  • le port à utiliser: MPD utilise le port 6600 par défaut donc n’oubliez pas d’éditer le pare-feu
  • le mot de passe que vous avez défini dans mpd.conf, ou pas, dans ce cas laissez-le vide
  • éventuellement le chemin vers votre collection musicale

Et voilà!

About these ads