PulseAudio est le serveur de son « next generation ». Fedora l’utilise déjà par défaut dans sa version 8 et Ubuntu compte en faire de même avec Hardy Heron.

Sous GNU/Linux, le choix de mixeur/serveurs de son est très large: ALSA, Esound, OSS, JACK, gstreamer, Arts et j’en passe. Pour s’y retrouver ou pour y modifier quoi que ce soit, c’est la croix et la banière. Et malheureusement aucun n’est efficace pour tout type d’utilisation.

L’intégration de PulseAudio a pour but de standardiser tout ça pour n’avoir a utiliser qu’un seul serveur pour toutes les applications. PulseAudio est non seulement pratique pour ce genre de taches, compatible avec 90% des applications audio mais il offre également une kyrielle de petits gadgets: faible latence, déplacement d’un stream audio d’un PC à un autre, réglage du volume en fonction des applications, utilisation de deux cartes stéréo pour obtenir une sortie 4 voies surround. Et bien entendu tout ça à portée de clic. En bref, de quoi ravir les pros et les moins pros.

Launchpad, specification, le site de PulseAudio et pour les impatients, PulseAudio PerfectSetup.

Pour des instructions en français: suivez le guide!