Envie de partager vos excellents goûts musicaux et de faire un tour au tribunal? Faites de la radio et 3 mois de prison avec IceCast2 et MPD!

IceCast2

Icecast est le programme qui permettra de diffuser votre radio. Ce n’est pas un lecteur en lui même mais plutot un serveur. Première chose à faire: l’installer!

sudo apt-get install icecast2

Ensuite on détermine les mots de passe nécessaire a son administration en éditant le fichier suivant:

sudo nano /etc/icecast2/icecast.xml
<authentication>
        <!-- Sources log in with username 'source' -->
        <source -password>password1</source>
        <!-- Relays log in username 'relay' -->
        <relay -password>password2</relay>

        <!-- Admin logs in with the username given below -->
        <admin -user>admin</admin>
        <admin -password>password3</admin>
    </authentication>

source-password est le mot de passe qu’utilisera MPD pour se connecter à Icecast2
admin-password est le mot de passe de l’administrateur pour se connecter à l’interface web d’IceCast2
Nous n’utiliserons pas de « relay-password » mais il est préférable de le changer pour plus de sécurité.

Pour activer Icecast, éditez le fichier suivant:

sudo nano /etc/default/icecast2

et à la fin du fichier, changez « ENABLE=false » en « ENABLE=true ». Enfin lancez Icecast:

/etc/init.d/icecast2 start

Si tout va bien, vous devriez pouvoir accéder à l’interface Web via l’adresse suivante http://192.168.0.100:8000/ (en prenant soin de remplacer 192.168.0.100 par l’IP adéquate).

Rien a faire sur cette page, tout ce qu’il vous reste a faire est de configurer MPD.

MPD

MPD est le lecteur qui transmettra la musique à IceCast2 au format adéquat

Si vous ne savez pas comment installer MPD, suivez ce guide. Si vous avez déjà MPD d’installé et que vous voulez en lancer une seconde instance, suivez ce guide.

Dans tous les cas, éditez votre fichier de configuration (mpd.conf) et dans la section « ### AUDIO OUTPUT ### » commentez toutes les lignes et ajoutez celles-ci:

audio_output {
 type                    "shout"
 name                    "Le Nom De Votre Radio"
 host                    "localhost"
 port                    "8000"
 mount                   "/radio.ogg"
 password                "votre mot de passe"
#        quality                 "5.0"
 bitrate                 "98"
 format                  "44100:16:1"
}

type ne changez pas cela
name Le nom de votre radio
host l’IP de la machine ou se trouve IceCast2
port ne changez pas cela à moins d’avoir changé le port d’IceCast2
mount L’extension de l’adresse de votre radio. Dans l’exemple ci dessus (radio.ogg), l’adresse deviendra http://IP.IP.IP.IP:8000/radio.ogg
password le « source-password » défini dans /etc/icecast2/icecast.xml
quality et bitrate qualité et débit de l’encodage ogg-vorbis, choisissez-en un et commentez l’autre.
format le format en Hertz/Bit/Canaux

et surtout n’oubliez pas la dernière accolade « } ».

Une fois le tout terminez, lancez votre musique favorite et branchez vous sur votre radio (http://IP.IP.IP.IP:8000/radio.ogg) pour écouter votre travail pendant qu’il en est encore temps. VLC est parfait pour ce genre de job.

Notes

Partager de la musique sans soudoyer votre voisin c’est bien c’est mal, que ce soit de la musique libre ou soumise à des droits d’auteurs. Dans tous les cas on se fait baiser, il faut payer la SACEM un minimum de 60€ par mois.

« (…)même si l’oeuvre n’est plus protégée (domaine public), l’autorisation des titulaires de droits voisins (producteurs/artistes-interprètes) est également indispensable lorsqu’un disque (CD) est reproduit.

Ainsi l’enregistrement (au format MP3 ou tout autre format) pour mise à disposition sur les réseaux (Internet notamment), sans autorisation, constitue une contrefaçon aux termes du Code de la propriété intellectuelle, délit susceptible de poursuites pénales, et sur le plan civil, de dommages et intérêts. » SACEMal